La marque responsable
pixelis

Luxe, créativité & DÉVELOPEMENT DURABLE


“ EN QUOI LE DÉVELOPPEMENT DURABLE
STIMULE-T-IL LA CRÉATIVITÉ & LA DÉSIRABILITÉ ? “

Table ronde le 4 avril 2014 au salon 1.618 Sustainable Luxury

Pixelis est une agence engagée sur des sujets de communication liés à la RSE depuis 2010.

Notre raison d'être, en tant que communicants et designers, est de créer de la préférence de marque, pour rendre les marques engagées et engageantes et donner du sens à la relation marque-consommateurs.

1.618 Sustainable Luxury

au Carreau du Temple
Je suis convaincu que le développement durable est une réponse à un monde en quête de sens.

Le développement durable oblige à une plus grande créativité, il oblige à des innovations bien pensées et il oblige aussi les entreprises à repenser leur business model..

Pour cette rencontre, nous avons souhaité réunir des marques avec des designers, auteurs et prospectivistes pour partager avec eux leur histoire, leur expérience et leur vision et pour nous montrer en quoi le développement durable est une source d'inspiration pour faire les choses autrement, pour imaginer de nouveaux produits et services exclusifs.

Edouard Provenzani

Président Agence Pixelis
Comment la notion de DD peut-elle s'intégrer à une offre de produit de luxe

Le développement durable est gage de qualité.

Un mode de production raisonnée de l'esturgeon permet de préserver l'espèce et de redonner ses lettres de noblesse au caviar pour en faire un produit de très grande qualité, donc un produit rare. Un produit de luxe.
Même si on ne communique pas directement dessus, notre volonté est de s’appuyer sur les racines du développement durable, mais aussi de déployer des ailes, c’est à dire de la créativité nourrie par la réinterprétation des codes du passé.

ecouter

Charles de Saint Vincent

Président Maison de caviar Boutary
Comment communiquez-vous sur vos engagements DD

La responsabilité est un axe de communication que l’on met seulement en avant auprès des prescripteurs et professionnels qui s’intéressent davantage aux détails. Auprès des consommateurs on cherche plutôt à recréer des expériences, à théâtraliser le moment du caviar, à intégrer un cérémonial et à offrir une part de rêve.

ecouter
Comment la contrainte apparente que représente le DD peut-elle devenir source de créativité

L'hôtellerie est une espèce en danger.

Nous devons repenser l'offre hôtelière. Il est nécessaire d’avoir une Direction engagée sur le sujet de la RSE et des leaders passionnés sur le terrain pour emmener les équipes et conduire le changement dans chaque hôtel du Groupe. Nous devons être force de propositions car les solutions dont nous avons besoin aujourd’hui n’existent pas encore.

ecouter

Jérôme Schehr

Directeur Financier Europe en charge de la RSE
Shangri-La Hôtel
Comment parvenez-vous à vous positionner en acteur responsable

Travailler sur le développement durable dans ses dimensions environnementale, sociale et financière accentue la désirabilité et cela passe chez nous nécessairement par l’innovation à tous les niveaux.

ecouter
Comment la contrainte apparente du DD est-elle source de créativité

La question de la contrainte se pose en permanence chez Hermès Petit h dont la vocation est de donner une seconde vie aux matières précieuses.

Essayer de la contourner stimule alors la créativité. Il faut la voir comme quelque chose de bénéfique plutôt que comme quelque chose de négatif, c’est le défaut qui rend la pièce unique qu’il faut justement mettre en valeur. »

ecouter

David Pergier

Designer
Pourquoi le DD rend une marque plus désirable

Il est nécessaire de s’appuyer sur les codes du passé pour stimuler la création contemporaine.

Au final aujourd’hui quand on achète un objet on achète plus son histoire et sa trajectoire que l’objet en tant que tel. C’est l’histoire qui porte la valeur de l’objet.

ecouter

Halle rénovée du Carreau du Temple

Le DD source de créativité dans le luxe

Le luxe parle développement durable, mais sans en parler.

Le luxe s'est longtemps caché derrière le culte du secret et l'excellence de ses produits. Or aujourd'hui le luxe, aussi, doit répondre aux exigences de transparence du public et se dévoiler...
Résultat, une frontière s'est créée entre vrai et faux luxe. Le vrai luxe a compris qu'il devait réinvestir ses savoir-faire, son niveau d'excellence, ses sourcings de grande qualité et le faire savoir par du brand content original. Comme par exemple, les Journées Particulières de LVMH, les ethno-botanistes de Dior, la filière de l'orchidée impériale de Guerlain...).

ecouter

Cécile Lochard

CEO Citizen Luxury auteur du livre : "Luxe et développement durable, la nouvelle alliance"
Comment les marques peuvent-elles valoriser leur démarche DD dans leur communication

Le luxe est influenceur.

Il influence tout un pan de l'industrie (le prêt-à-porter, l'automobile, le tourisme...) aussi bien que les comportements des consommateurs, en créant les modes de demain. Alors pourquoi le luxe ne prend-il pas le leadership sur le sujet développement durable ?
Très certainement parce qu'un des challenges à relever aujourd'hui pour les marques de luxe est de concilier culture du secret et transparence. Ni leader, ni suiveur en matière d'engagements responsables, le luxe a encore du chemin à parcourir pour conserver son statut d'influenceur.

ecouter

Slow luxe & temps long

Remplacez le mot "crise" par le mot "métamorphose"

Remplacez le mot "crise" par le mot "métamorphose", et vous allez voir toutes les opportunités qui vont se révéler pour construire le monde d'après. Dans l'injonction du "faire mieux avec moins" il y a le "mieux".

Et même si tous les médias focalisent sur le "moins" et sur tout ce que nous avons à perdre, la bonne nouvelle c'est plutôt tout ce que l'on a à gagner. Couch surfing, cross fertilisation, crowd funding, co-création, up-cycling... autant de termes marketing qui renvoient finalement à un retour aux sources, à une redécouverte des valeurs essentielles et des savoirs anciens pour stimuler la créativité contemporaine.

ecouter

Mathieu Baudin

Prospectiviste et Directeur de l'Institut des Futurs souhaitables
On a toute la connaissance du monde dans notre poche, et l'important c'est ce que nous allons en faire

L'expérience de la connaissance est plus importante que la connaissance elle-même et le développement durable n'est pas une fin en soi mais un substrat pour inventer sa vie.

Car, bonne nouvelle, tous nos anciens outils sont obsolètes pour affronter les challenges à venir. C'est autant d'opportunités pour en inventer de nouveaux. En 2040, nous serons 3 milliards d'humains de plus, soit 9 milliards de personnes qui vont exprimer leurs envies, leurs rêves... en open knowledge.

Il s'agit d'inverser la problématique posée par Pixelis

En quoi la créativité peut stimuler le développement durable, pour dépasser la vision anxiogène que nous en avons encore, et inventer le grand récit du monde d'après.

Un grand récit qui nous donne envie d'aller vers ce monde-là.
Bel exercice de story telling pour tous les communicants qui doivent écrire cette nouvelle histoire avec la promesse d'un mieux vivre ensemble, d'une société du partage, un peu plus exemplaire - où la créativité devient une valeur structurante car il faut à peu près tout réinventer.

Le luxe a les moyens d'esthétiser tout cela pour nous faire rêver à ce nouveau monde.

En quoi le DD stimule-t-il la créativité ?

Merci !

Ce qui est sûr, à la fin de cette matinée, c'est que tout le monde dit OUI au développement durable... à condition de ne pas prononcer le mot ! Il est trop éloigné du champ sémantique de l'univers du luxe. Il fait encore peur aujourd'hui, parce qu'il contraint à la transparence, des marques qui vivent depuis toujours dans le culte du secret. Or, les marques qui ont sauté le pas remportent justement un grand succès en nous faisant partager l'histoire de leur savoir-faire, en nous ouvrant grand les portes de leur maison...

Et la raison de ce succès est très simple.

Benjamin Papeau

Concepteur-Directeur Artistique Pixelis
Merci !

Le développement durable est un gage d'excellence, il oblige à penser innovation à l'infini et, aujourd'hui, lorsqu'on achète un objet de luxe, on achète plus son histoire, que l'objet en lui-même.

Chez Pixelis, nous pensons aussi qu'un des freins majeurs est de passer du mode "adhésion" à une philosophie du faire autrement, "au faire", justement parce que beaucoup ne savent pas comment faire. En tant que communicants et designers, nous avons la responsabilité de montrer aux marques de luxe tout le potentiel narratif qu'offre le sujet et, de leur prouver que cela peut encore plus augmenter la part de rêve. Parce que plus l'histoire est vraie, authentique et dans le détail, plus elle est belle à raconter.